Statufié

Publié le par lescréationsdemanon.over-blog.fr

    ********************

 

Tout s'arrête ! Une nuée dense d'inconnu vient envahir mon espace, volant de sa main sournoise mon insouciance. Une seconde pour une heure, mes sens se perdent et ne traitent l’événement qu'à travers ce filtre de frayeur. Bonheur et malheur que l'on croit si différents flirtent en fait dangereusement, jouant les funambule sur la frontière qui les sépare. De la vague au torrent, de l'homme à la menace, de l'écart à l'accident, le temps ne prévient pas. Rigide et vulnérable, je ne respire plus, je n'entends plus, je ne réfléchis plus, mais je pense. Comme si la vie dans un dernier souffle se battait pour prouver qu'elle existe. Peut-être est-ce un message d'espoir ? Ou est-ce le désespoir qui fait face... Mes tempes cognent au rythme de mon cœur, mon cœur cogne au rythme de ma peur. Pétrifiée je vois sans regarder la menace arriver. Un, deux, trois... maintenant, il faut y aller. 


********************

 

Publié dans Ecriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 08/05/2012 09:38

Belle illustration d'un sentiment, d'une émotion qui peut traduire beaucoup de choses...

lescréationsdemanon.over-blog.fr 09/05/2012 19:19



Merci :)